Gueule de bois

Résumé:

  • Le meilleur moyen de « soigner » une gueule de bois est la prévention
  • Boire au point de s'intoxiquer peut causer une gueule de bois
  • Les symptômes de la gueule de bois incluent des maux de tête, des nausées, la fatigue et la soif
  • Soyez prudent lorsque vous utilisez des « remèdes » contre la gueule de bois tels que l'aspirine, en raison des effets secondaires

Si vous buvez au point de vous intoxiquer, vous pouvez avoir une gueule de bois

Bien que la grande majorité des gens boivent de manière responsable, certains boivent trop à l'occasion. Lorsque cela se produit, le corps peut réagir avec des symptômes physiques souvent désignés sous le nom de gueule de bois (également connu sous le nom de veisalgie). Une gueule de bois commence habituellement quelques heures après que vous ayez arrêté de boire, culminant quand la concentration d'alcool dans le sang tombe à zéro et continuant pendant jusqu'à 24 heures.

La gueule de bois existe depuis des siècles, mais les facteurs biologiques précis qui les causent ne sont pas entièrement compris. Cependant, nous savons ce qui les cause - boire à l'excès - et comment les éviter - une consommation d'alcool responsable. Les symptômes courants d'une gueule de bois incluent les maux de tête, la fatigue, les nausées, l'anxiété, le manque d'appétit, la soif et la sensibilité à la lumière et au bruit.

Les effets d'une gueule de bois

Étant donné que l'alcool est absorbé directement par l'estomac, boire des quantités excessives d'alcool peut irriter la muqueuse de l'estomac et causer des nausées. S'il est consommé en excès, l'alcool peut favoriser la sécrétion d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Votre organisme peut réagir en vomissant si une grande quantité d'acide chlorhydrique s'accumule dans votre estomac. Les symptômes courants d'une gueule de bois incluent les maux de tête, la fatigue, les nausées, l'anxiété, le manque d'appétit, la soif et la sensibilité à la lumière et au bruit.

Puisque l'alcool est un diurétique, une consommation excessive peut inciter l'organisme à augmenter la quantité d'urine qu'il produit. L'alcool inhibe également la production de l'hormone anti-diurétique, une hormone qui garde l'urine concentrée. Si vous buvez trop d'alcool, vos reins peuvent expulser l'eau présente dans votre urine au lieu de la réabsorber dans l'organisme, vous pouvez uriner plus et vous pourriez vous déshydrater. Les symptômes d'une déshydratation légère à modérée incluent la soif, la faiblesse, les étourdissements, les maux de tête et les vertiges - semblables à ceux d'une gueule de bois. L'excès de miction élimine également les sels et le potassium nécessaires de l'organisme. Cela peut entraîner une fatigue et des nausées.

Le glycogène est la principale source d'énergie stockée de l'organisme. L'alcool décompose le glycogène dans le foie et l'expulse de l'organisme à travers l'urine. Les niveaux inférieurs de glycogène qui en résultent peuvent vous donner des sensations de fatigue et de faiblesse, jusqu'à ce que l'organisme restaure son approvisionnement.

Lorsque le foie décompose l'alcool, il produit une substance toxique appelée acétaldéhyde. À son tour, l'acétaldéhyde est décomposé par une enzyme appelée glutathion. Lorsqu'une quantité d'alcool trop élevée est consommée pour le bon fonctionnement du foie, l'acétaldéhyde peut s'accumuler dans l'organisme jusqu'à ce que le foie soit capable de le métaboliser. Cela peut vous donner des maux de tête et une sensation de nausées.

L'excès d'alcool peut inhiber la production de glutamine, un stimulant naturel de l'organisme. Lorsque vous arrêtez de boire, l'organisme peut réagir en surproduisant de la glutamine. La production accrue de glutamine peut stimuler le cerveau, contribuant à une nuit agitée et à des sensations de fatigue et d'anxiété.

Bien que certaines légendes sans fondements prétendent qu'il existe un remède pour la gueule de bois, pour vous sentir mieux il est conseillé de boire de l'eau et de laisser au corps le temps de récupérer. De même, soyez prudent quant à la recherche d'un soulagement rapide avec de l'aspirine, de l'ibuprofène ou du paracétamol (acétaminophène). Chacun d'entre eux a des effets secondaires (saignements de l'estomac et possibles dommages aux reins et au foie) qui peuvent être exacerbés lorsque votre organisme contient de l'alcool.

Le meilleur moyen de soigner une gueule de bois est la prévention. Consommez de l'alcool avec prudence, buvez beaucoup d'eau et n'oubliez pas qu'il est préférable de boire de l'alcool sur un estomac plein.